Cancer du sein: L'activité physique diminuerait le risque de récidive

Cancer du sein : les bienfaits du sport

Cancer du sein. Faire du sport freine le développement des tumeurs

Dans quelques jours débutera Octobre Rose, le mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein en France.

Ce sont des chercheurs danois du Copenhagen University Hospital qui se sont intéressés à ce sujet. L'activité physique aurait effectivement un effet protecteur sur l'organisme. Ce phénomène donnerait au plasma la capacité de réduire la survie de certaines cellules cancéreuses du sein. Selon les chercheurs, c'est l'augmentation des niveaux d'adrénaline dans le sang qui entraînerait un mécanisme biologique protecteur. Ce dernier a donc été recueilli après les séances de sport. Dans les faits, la pratique du sport chez ces femmes pendant deux heures a permis une augmentation dans le sang de plusieurs facteurs, permettant au plasma sanguin de réduire le développement des cellules en charge des tumeurs, appelées MCF-7 et MDA-MB-231. Et 45% des rongeurs qui ont reçu les cellules exposées au sérum obtenu après les séances sportives ont développé des tumeurs cancéreuses. Ce qui régule le développement des cellules dans le corps, et permet de limiter considérablement le développement des tumeurs cancéreuses. On apprend aujourd'hui, dans une étude danoise publiée dans la revue Cancer research, que le sport est recommandé également pour les femmes qui ont survécu à un cancer du sein.

Les chercheurs ont fait suivre à un groupe de femmes en cours de traitement contre le cancer du sein, un programme de six semaines d'activités physiques.

C'est une découverte très importante, qui pourrait bien changer la manière de traiter l'après cancer du sein.

Dernières nouvelles