Emploi : 81 400 nouveaux postes créés au deuxième trimestre

Des personnes consultent les offres d'emplois sur les ordinateurs d'une agence du pôle emploi à Tours

ZOOM Des personnes consultent les offres d'emplois sur les ordinateurs d'une agence du pôle emploi à Tours. ALAIN JOCARD AFP

Pour le onzième trimestre consécutif, l'économie française a connu une hausse des créations nettes d'empois. Les chiffres définitifs de l'Insee publiés mardi constituent une preuve avec la création de 81 400 nouveaux postes au deuxième trimestre, soit une hausse de 0,3%. La très grande majorité, 76 800, a été créée dans le secteur privé, tiré par l'intérim, les services et la construction.

La hausse enregistrée dans les services non marchands est de 0,1% avec 9 500 créations contre 19 500 créations pour le semestre précédent. Alors que l'emploi salarié y baissait sans arrêt depuis 2008, il a enchainé son deuxième trimestre de hausse. Sur un an, l'emploi salarié a progressé de 303 500 au total soit 276 300 dans le privé et 27 200 dans le public. Hors intérim, la progression dans ce secteur ralentit légèrement, a toutefois relevé l'Insee (+ 0,4 % après + 0,5 % trois mois plus tôt). Sur un an, la reprise de l'emploi dans la construction se confirme: "+8600, soit +0,6 %" explique l'Insee. On en recense 67.000, soit une hausse de 0,6 %, après +0,4 % au 1er trimestre. Mais sur la période, même l'industrie résiste mieux, avec un recul en légère atténuation: -2800 (soit -0,1 %), après -4900 le trimestre précédent. La hausse est tirée par l'intérim (+17,4% sur un an), qui a passé pour la première fois la barre des 700.000 salariés. Sur un an, il augmente de 154 400 (+1,4 %).

Dernières nouvelles