RDC : 20 des 26 provinces touchées par l'épidémie de choléra

L'OMS s'inquiète de l'épidémie de choléra en RDC

Le choléra atteint des « proportions inquiétantes » en RDC selon l'OMS

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est alarmée samedi à Kinshasa de la propagation d'une épidémie de choléra qui sévit désormais dans 20 des 26 provinces de la République démocratique du Congo (RDC).

"Le risque de propagation dans le Grand Kasai reste très élevé du fait des conditions sanitaires dégradées et de l'insécurité qui aggravent la vulnérabilité face à l'épidémie", souligne l'OMS dans un communiqué. L'objectif est d'enrayer à court terme les foyers épidémiques et d'engager les actions nécessaires à moyen et long terme pour l'élimination du choléra.

L'OMS chiffre à 528 le nombre de victimes et attire l'attention sur la situation dans la province du Grand Kasai où les violences ont fait des centaines de milliers de déplacés et dont la situation pourrait s'envenimer avec les dégâts causés par la maladie.

" Plus de 1.500 cas suspects " sont enregistrés par semaine depuis la fin du mois de juillet 2017 et, au 2 septembre, " les autorités de la RDC ont déjà recensé un total cumulé de 24.217 cas suspects avec 528 décès", indique le bureau de l'OMS en RDC.

"Cependant, il est essentiel que l'assainissement des milieux, l'hygiène individuelle et collective soient mis en pratique et que l'eau potable soit accessible aux populations les plus exposées au risque de contamination du choléra", a déclaré Allarangar Yokouidé, chef de l'OMS en RDC.

L'approvisionnement en produits pharmaceutiques (kits choléra) est un enjeu crucial, y compris les coûts opérationnels de transport de ces intrants vers les zones les plus touchées. Outre l'envoi d'une mission d'experts, l'OMS a annoncé le déblocage d'une enveloppe de 400 000 dollars (environ 333 000 euros) au profit du ministère congolais de la Santé, " pour le déploiement des équipes techniques dans les zones prioritaires ".

Affichage de messages de prévention anti-choléra dans le quartier de Pakadjuma à Kinshasa, en RDC, en 2016.

Dernières nouvelles