De nouveaux records égalés ou battus — Wall Street

Wall Street finit en petite hausse malgré Apple

De nouveaux records égalés ou battus — Wall Street

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 22,02 points, soit 0,34% également, à 6.454,28.

L'indice élargi S&P 500 a perdu 0,15%, ou 3,67 points, à 2.461,43 points.

En Europe, à l'exception de Londres (-0,19%), pénalisée par la hausse de la livre sterling, les principales Bourses évoluent elles aussi dans le vert: au moment de l'ouverture de Wall Street, le CAC 40 à Paris gagnait 0,8% et le Dax à Francfort 0,65% tandis que l'indice européen Stoxx 600 prenait 0,61%.

Mais concernant l'ouragan Irma, qui a frappé de plein fouet le sud de la Floride dimanche et a provoqué l'évacuation de millions de personnes dans le sud-est des Etats-Unis, "le scénario catastrophe ne semble pas s'être matérialisé", note M. Hogan.

En l'absence d'indicateurs économiques de premier plan, les marchés devraient se mouvoir sur des éléments d'ordre technique à court terme.

Le marché obligataire reculait fortement: le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans progressait vers 20H20 GMT à 2,131%, contre 2,051% vendredi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,748%, contre 2,669% à la précédente clôture.

L'indice regroupant les valeurs financières au sein du S&P 500 a progressé dans leur sillage de 0,77%.

La Bourse de New York devrait poursuivre son redressement mercredi matin en signant une troisième séance consécutive de progression, après avoir franchi le cap des 22.000 points hier.

Vous avez aimé cet article?

Dernières nouvelles