La Floride se prépare au pire — Ouragan Irma

Maëva Myriam Ponet

Maëva Myriam Ponet

Le premier graphique ci-après compare les 363 km/h du pic de vitesse des vents de l'ouragan Irma à une Formule 1 avoisinant les 400 km/h et un avion de ligne (900 km/h). "Il n'est pas certain qu'il soit possible de survivre pour quiconque se trouve [ra] encore dans les Keys", a mis en garde Ed Rappoport, directeur du NHC. Le NHC s'attend à ce qu'Irma devienne une tempête tropicale dans le courant de la journée.

L'ouragan devrait arriver en Floride dimanche matin, vial'archipel des Keys, avant de venir frapper Miami avec des vents attendus à 240 km/h. Et les millions d'habitants américains ont déjà commencé à fuir la Floride. Donald Trump, qui s'est tenu régulièrement informé de l'évolution de la situation, a également annoncé qu'il se rendrait " très vite " sur la péninsule. "L'eau est montée jusqu'au deuxième étage, on n'avait plus d'eau, plus d'électricité, plus d'informations, juste du bruit, du bruit, un bruit assourdissant", a expliqué Gary Epstein, un touriste américain.

Dans cette liste de coûts, le service cite: l'interruption de l'activité des entreprises, le chômage en hausse pour des semaines voire plusieurs mois, la destruction d'infrastructures ralentissant en plus les transports, les pertes agricoles comme le coton et les oranges, la hausse des prix du carburant, du fioul de chauffage et du kérosène, les dommages occasionnés aux voitures, bâtiments, maisons, objets d'art, etc. En effet, depuis le passage de l'ouragan Irma, les habitants ont été privés d'électricité et d'eau potable et viennent tout juste d'accueillir les premières aides extérieures qui étaient impossibles jusqu'alors à cause de la fermeture des espaces aériens et maritimes. Bien que redescendu en puissance, l'ouragan demeure puissant, noyant surtout la côte ouest de la Floride, note toutefois le centre. Au moins deux grues ont été partiellement emportées par la force de la tempête.

Le quartier de Brickell sur le bord de mer est en partie inondé " par la marée qui passe au-dessus des digues", a témoigné à l'AFP Steven Schlacknam, un artiste de 51 ans.

Sur les côtes septentrionales de Cuba, des scènes de désolation ont rappelé les paysages ravagés d'autres îles des Caraïbes, avec pluies torrentielles, arbres tordus, toits de tôle envolés, lignes électriques coupées et vagues géantes. La ville abrite aussi la maison du grand écrivain Ernest Hemingway et ses célèbres chats à six doigts de pied. A Orlando, le centre spatial Kennedy était fermé.

Il a également provoqué de lourds dégâts, évalués à 1,2 milliard d'euros à Saint-Martin et Saint-Barthélemy le réassureur public français Caisse centrale de réassurance (CCR). Deux dès ce dimanche, après le passage de l'ouragan José, et un dans les jours suivants.

Un vol militaire avec 278 rescapés des ouragans Irma et José à Saint-Martin et Saint-Barthélemy devait atterrir ce lundi après-midi à l'aéroport parisien de Roissy après avoir décollé de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe.

Dernières nouvelles