Le niveau de vie médian des Français stagne

Quel est le niveau de vie des Français

Le niveau de vie médian des Français stagne

Pour les ménages modestes, en revanche, le niveau de vie continue à stagner.

Plus généralement, le niveau de vie médian de l'ensemble de la population, de 20.300 euros par an, a poursuivi la stagnation observée depuis le début de la crise en 2008 malgré une légère augmentation.

Si le niveau de vie global des Français reste stable, les chiffres dévoilés par l'INSEE sont plus contrastés en fonction des populations.

Les plus riches, soit ceux qui font partie des 50 % des Français qui gagnent plus de 20 300 euros par an, voient leur niveau de vie progresser en 2015.

Alors que le niveau de vie des plus aisés avait "diminué fortement " de 2012 à 2014, l'Insee souligne que 2015 marque un retour à la hausse pour les personnes appartenant à la moitié supérieure au revenu médian, et en particulier chez les plus aisées. L'INSEE indique que: " Cette inversion de tendance peut s'expliquer par le dynamisme des salaires et des pensions dans le haut de la distribution en 2015 ". L'augmentation est de plus en plus marquée à mesure que le niveau de vie s'élève. Mais cette légère augmentation ne fait que "compenser le léger repli de l'année précédente ", poursuit l'Insee.

Le taux de pauvreté passe de 14 à 14,2 % en 2015 et le seuil de pauvreté est de 1 015 € par mois. En 2015, 37,6 % des chômeurs vivent au-dessous du seuil de pauvreté contre 6,5 % des salariés.

Résultat, en 2015, les 10 % les plus modestes ont un niveau de vie inférieur à 10.860 euros, alors que les 10 % les plus aisés sont au-delà de 37.510 euros par individu. Largement plus que l'inflation qui s'était établie à moins de 1 %.

40 % des indépendants sont agriculteurs ou artisans et leur niveau de vie est proche de celui des ouvriers.

Dernières nouvelles