Le Prince George, Laurent Wauquiez et les lentilles du Puy

Troisième dans l'ordre de succession au trône britannique le prince George a fait sa rentrée le 7 septembre à l'école privée St Thomas's Battersea

Troisième dans l'ordre de succession au trône britannique le prince George a fait sa rentrée le 7 septembre à l'école privée St Thomas's Battersea

Depuis qu'elle a été révélée, l'information selon laquelle le prince George mange des lentilles vertes du Puy à la cantine a bien circulé et a accroché quelques sourires dans la ville de Haute-Loire. Et c'est Laurent Wauquiez qui s'en réjouit opportunément.

Après les Beatles et David Beckam, le Royaume-Uni s'est trouvé une nouvelle coqueluche: la lentille verte du Puy-en-Velay. Dans l'école privée St Thomas's Battersea, où le jeune prince fait sa rentrée le 7 septembre, on privilégie "une nourriture saine, sans additifs" qui "stimule le cerveau, améliore la concentration et la mémoire".

Il a suffi qu'un tabloïd anglais détaille le menu de la cantine de l'école de l'héritier de la couronne britannique, où apparaissaient des lentilles vertes du Puy-en-Velay, pour que les sujets de sa très gracieuse majesté se ruent dans les magasins spécialisés pour acheter ce que d'aucuns considère comme le caviar du Velay, son terroir d'origine. La boucle est bouclée. "Les grossistes reçoivent plein d'appels", a ainsi confirmé à l'AFP Antoine Wassner, patron de l'entreprise Sabarot, spécialiste de ces légumes secs dans le département de la Haute-Loire. Et cet acte, à priori banal, a eu des effets surprenants sur les ventes du produit en Angleterre.

"Nous avons beaucoup de demandes de nos clients, sur place, en Grande-Bretagne, depuis l'article du Daily Mail, notamment de la part de restaurateurs. Et puis, faire le 'buzz' avec un légume sec, riche en protéines végétales, et un petit prince de 4 ans, c'est très politiquement correct!", s'amuse Antoine Wassner, dont l'entreprise exporte 50% de sa production de lentilles vertes, dont 10% en Angleterre. "Peut-être que cette mode ne durera pas outre-Manche mais avec la vogue du vegan, on l'espère.", ajoute-t-il.

Dernières nouvelles