Les professionnelles du jeu vidéo français s'unissent

Pourtant, elles restent encore peu représentées dans l'industrie et les formations: par exemple, on compte à date seulement 15% de femmes dans les studios de développement en France. Et certaines préfèrent quitter cette industrie très masculine au bout de quelques années.

Ce sont ces données qui ont motivé la création de l'association Women in Games France.

Aujourd'hui vient d'être officiellement créée Women in Games France, une association visant à promouvoir la mixité dans l'industrie du jeu vidéo en France.

L'association "Women in Games" est d'ores et déjà ouverte aux demandes d'adhésion, gratuitement, en écrivant simplement un e-mail.

WIG France a donc publié une liste évolutive de femmes de l'industrie prêtes à intervenir dans des conférences, des tables-rondes, des masterclass, ou auprès des médias. Elle est dirigée par Audrey Leprince, cofondatrice du studio The Game Bakers (Squids, Furi), et codirigée par Julie Chalmette, directrice générale de Bethesda France (The Elder Scrolls, Doom, Fallout...) et présidente du syndicat des éditeurs de jeu vidéo, le SELL.

Dernières nouvelles