L'expertise conclut à une altération du discernement du suspect — Affaire Sarah Halimi

Il conclut à une altération du discernement.

L'expert, praticien expérimenté et unanimement respecté, estime que le caractère pathologique du passage à l'acte ne fait aucun doute, mais que la prise volontaire de stupéfiants permet de considérer que le sujet est partiellement responsable.

Pour mémoire, Kobili Traoré s'était introduit dans l'appartement de Sarah Halimi, juive orthodoxe de 66 ans habitant dans le quartier de Belleville.

Qu'y a-t-il de pire: l'admission de cette altération ou la lâcheté à admettre totalement un point de vue?

Le mis en examen qui est détenu à la maison d'arrêt de FRESNES depuis le 11 Juillet 2017 est donc accessible à une sanction pénale et sera jugé devant une Cour d'Assises.

Une marche blanche organisée le 9 avril dernier s'était terminée devant l'immeuble où demeurait Sarah Halimi.

Des conclusions mitigées pour Me Buchinger. Il l'avait ensuite rouée de coups, en même temps que il criait " Allahou Akbar " et récitait des versets du Coran, avant de la défenestrer.

Après avoir achevé M. Halimi, Kada Traoré aurait alors crié "j'ai tué le sheitan", selon des témoins.

Dernières nouvelles