Mgr René Laurentin (1917-2017), une vie dédiée à Marie

Jean Claude LAFOREST  CIRIC

Jean Claude LAFOREST CIRIC

Le père René Laurentin est mort dimanche 10 septembre. A partir de là, bien sûr, l'abbé Laurentin a été très sollicité en de nombreux endroits du monde entier comme spécialiste de la Vierge Marie, du phénomène des Apparitions, et de bien des manifestations du surnaturel.

Auteur de plus de 160 livres, il fut aussi pendant de nombreuses années chroniqueur religieux au Figaro. Libéré, ordonné, il achève ses études et commence à se spécialiser sur la figure de la Vierge Marie.

Ancien expert au Concile Vatican II, membre de l'Académie théologique pontificale de Rome et professeur à l'Université catholique de l'Ouest, il était également intervenu dans plusieurs universités d'Amérique et d'Italie, rappelle le Sanctuaire de Lourdes.

Très présent dans le monde médiatique, il était surtout connu pour ses travaux sur la Vierge Marie, et il était un visage connu à Lourdes, où le père André Cabes, recteur des Sanctuaires, lui a rendu hommage dans un communiqué.

Il avait été nommé en 2009 "prélat de Sa Sainteté " par le pape Benoît XVI, une distinction accompagnée du titre honorifique "Monseigneur ". Ce que nous retenons et admirons, c'est la solidité du théologien, le sérieux de l'historien, l'agilité du journaliste, capable de transmettre ce qu'il avait si profondément travaillé. Officier d'infanterie pendant la Seconde Guerre mondiale, René Laurentin est fait prisonnier en 1940 et passe 5 ans en prison en Allemagne.

Dernières nouvelles