Plus de 100 prisonniers dangereux évadés aux Iles Vierges britanniques — Ouragan Irma

Ouragan Irma : plus de 100 prisonniers dangereux évadés aux Iles Vierges britanniques

Ouragan Irma: 100 prisonniers "dangereux" se sont évadés d'une prison dans les Iles Vierges britanniques

Une note gouvernementale a, par ailleurs, indiqué: 'Nous travaillons avec Sainte-Lucie et les autorités des IVB pour assurer le transfert vers Sainte-Lucie de 40 prisonniers à haut risque qui se sont évadés dans les IVB'.

Alan Duncan, le secrétaire d'État aux Affaires étrangères, a ainsi expliqué au parlement que la prison s'est retrouvée endommagée, et que " plus de 100 prisonniers très dangereux se sont évadés ".

Cette situation a causé "une menace sérieuse d'effondrement total de la loi et l'ordre dans les Iles Vierges britanniques" (IVB), a ajouté le ministre Alan Duncan mardi, en précisant que des militaires ont été déployés dans la zone afin d'assurer la sécurité.

Ce n'est pas la première fois ces derniers jours que des détenus se retrouvent au centre de l'attention.

Panique sur les îles Vierges britanniques. Mais il semblerait que 60 d'entre eux soient toujours en fuite d'après un document du gouvernement cité par le Daily Telegraph.

LIRE AUSSI Désarmer l'île, rouvrir les écoles. Il s'agit d'une des conséquences du passage de l'ouragan Irma.

Cette évasion ne doit pas être associée à celle, démentie par les autorités de Saint-Martin, qui prétendait que des prisonniers de la prison de Pointe blanche dans la partie néerlandaise de l'île s'étaient également échappés: la prison a été endommagée par l'ouragan mais aucune brèche n'a été créée. "Les gendarmes avaient donc mis en place un dispositif d'interpellation à la frontière, mais finalement, seul le mur extérieur du bâtiment carcéral s'est affaissé", expliquait lundi la porte-parole de la gendarmerie à L'Express.

Dernières nouvelles