Une femme première musulmane présidente — Singapour

Halimah Yacob nouvelle présidente de Singapour

Halimah Yacob nouvelle présidente de Singapour

Le département des élections singapourien a désigné, mercredi, Halimah Yacob, ancienne présidente du Parlement, comme présidente de la république de Singapour, après l'élimination des deux autres candidats qui ne remplissaient pas tous les critères requis.

Ella a démissionné en août afin de se lancer dans la course présidentielle.

Halimah Yacob, âgée de 63 ans, était la première femme à occuper le poste de présidente du Parlement en 2013. "Qu'il y ait eu élection ou pas, je m'engage à servir tout le monde", a-t-elle déclaré.

Un autre, qui a été vivement critiqué sur les réseaux sociaux, prévoit que les candidats issus du secteur privé aient été pendant au moins trois ans à la tête d'une entreprise ayant un capital supérieur à 500 millions de dollars singapouriens (310 millions d'euros).

Le chef de l'Exécutif est le Premier ministre Lee Hsien Loong, membre du Parti d'action populaire (PAP) au pouvoir depuis 1959.

C'est la première fois aussi que la présidence a été réservée à la communauté malaise, à la suite d'une réforme de la Constitution en 2016 visant à garantir que des représentants de différentes communautés ethniques puissent accéder à la tête de l'Etat. La séparation d'avec la Malaisie a donné une très forte majorité aux Malais (musulmans à 80 %) en Malaisie mais Singapour avait une forte majorité d'origine chinoise (80 %).

Halimah Yacob, mère de cinq enfants, sera investie jeudi pour un mandat de six ans.

Dernières nouvelles