13 ans de points retraite pour deux mois de travail — Laurent Wauquiez

Wauquiez cumule 13 ans de droits à la retraite pour deux mois au Conseil d'Etat

Laurent Wauquiez : 13 ans de points retraite pour deux mois de travail ?

C'est peut-être immoral, mais ce n'est pas illégal, pourrait-on dire en parodiant un tantinet François Fillon.

Le favori à la présidence du parti Les Républicains est en position de détachement du Conseil d'État depuis 2004.

Une manip' légale donc, mais qui choque Olivier Faure, le président des députés PS regroupés au sein du groupe Nouvelle gauche. Lorsqu'il a été élu député en Haute-Loire, Laurent Wauquiez a choisi en 2004 de se détacher du Conseil d'Etat où il avait été nommé deux mois plus tôt Maître des requêtes, raconte Lyon Capitale. Et grâce à un arrêté du 4 septembre 2017, ce détachement sera prolongé jusqu'en 2022.

Ainsi, alors qu'il n'a plus mis les pieds au Conseil d'Etat depuis plus de dix ans, Laurent Wauquiez, chantre de la lutte contre "le cancer de l'assistanat", continue, en parallèle de sa carrière politique, de conserver son avancement et de cumuler des points de retraite en tant que maître des requêtes.

Avant de critiquer les élites déconnectées de la France profonde, la vraie, que lui connaît, Laurent Wauquiez est passé par les bancs de l'ENA. Deux mois plus tard, il se met "en disponibilité" pour se consacrer à sa campagne dans le cadre d'une élection législative partielle, comme le rapporte Lyon capitale.

Dernières nouvelles