La photo impressionnante de Bosse après son agression

Pierre-Ambroise Bosse reste marqué par l’agression dont il a été victime

Pierre-Ambroise Bosse reste marqué par l’agression dont il a été victime.-Reporters

L'athlète revient sur ce terrible épisode mais a également accepté que l'hebdomadaire publie une photo prise juste après son passage à tabac. Un cliché terrifiant tant le visage est marqué, déformé par la violence des coups.

Pierre-Ambroise Bosse à son arrivée gare du Nord, à Paris, après avoir remporté le titre de champion du monde du 800m à Londres, le 12 août 2017.

Pierre-Ambroise Bosse raconte sa sortie du casino qu'il quitte car il sent que "la pression autour de (lui) monte de façon assez flippante": "Le temps d'ouvrir la portière, de mettre le contact, un petit groupe m'a rejoint et entoure la bagnole". Personne n'est vraiment agressif, tout le monde est sans doute un peu bourré. Le jeune homme a d'ailleurs confié les photos impressionnantes de son visage après l'agression à VSD. Je baisse la vitre. La voiture commence à rouler tout doucement et là... je me prends une vilaine claque en pleine figure. Je sors, parce que quand même il y a des limites, et je me prends un direct monumental. Quelques heures plus tard, son visage a "triplé de volume", et les médecins craignent alors pour son œil. "Une connaissance qui est restée là sans intervenir me conduit aux urgences". À l'hôpital, le diagnostic tombe: double fracture faciale du maxillaire et de la pommette, de nombreuses contusions et des hématomes. Bosse avait déjà affirmé qu'il avait failli perdre un œil au cours de cette agression. Il écope de "six semaines de repos forcé". "Jusqu'à la mi-octobre, je n'ai pas le droit de pratiquer la moindre activité physique", ce qui met en péril sa prochaine saison. "Je veux défendre les enfants, ces centaines de gosses battus, bafoués, méprisés, rudoyés, brutalisés. Ce sera mon combat", explique-t-il.

Dernières nouvelles