Les routiers en grève reconductible dès le 25 septembre

Jean-Christophe Pic Président de la Fédération nationale des Transports Routiers

Réforme du Code du travail: CGT et FO appellent les routiers à une grève reconductible dès le 25 septembre

Le combat contre la réforme du Code du travail n'est pas fini. Puis, ce sont les fédérations CGT et FO des transports qui appellent l'ensemble des salariés du secteur du transport routier à une grève reconductible à partir du lundi 25 septembre. Et pour calmer le jeu avec la CFDT Route, dont il partage "toutes les revendications", ce dernier appelle également ses troupes à se joindre à la journée d'action du 18 septembre, "qui doit constituer un tremplin pour le mouvement du 25". "Ce sera une grève qui aura des conséquences très concrètes sur l'économie française" a ainsi déclaré Jérôme Vérité, secrétaire général de la fédération CGT-Transports, lors d'une conférence de presse. "Bien évidemment les dépôts de carburants seront une cible". L'homme promet même des "actions fortes et puissantes", dans la veine de celles de mai 2016.

"La teneur des ordonnances est " un recul social sans précédent " qui, en permettant " de s'attaquer aux primes d'ancienneté, entreprise par entreprise (...) attaque frontalement la fiche de paie des routiers français", considère Jérôme Vérité. D'autres secteurs pourraient suivre. Et ce alors que leurs confédérations n'ont pas participé aux manifestations mardi.

FO Transports affiche son désaccord avec la confédération FO présidée par Jean-Claude Mailly, qui est sur une ligne de dialogue avec le gouvernement au sujet de la réforme du travail par régime d'ordonnances.

Dernières nouvelles