"Monsieur Le Drian, ramenez mon fils de Turquie" — Loïc Bureau

Le journaliste Loup Bureau

Le journaliste Loup Bureau. | DR

La justice turque a confirmé la semaine dernière le refus de la demande de libération conditionnelle du journaliste, détenu pour soupçon d'appartenance à "une organisation terroriste armée". "Il plaidera auprès de chacun de ses interlocuteurs pour sa libération".

"Monsieur Le Drian, ramenez mon fils de Turquie ".

"Dès le début de l'affaire, les autorités diplomatiques m'avaient dit que plusieurs mois, ce serait inacceptable".

En ouverture du conseil municipal, ce lundi 11 septembre à 18 h, les élus de Lannion ont adopté une motion pour la libération du journaliste Loup Bureau, en prison en Turquie depuis le 26 juillet.

Lors de sa visite en Turquie, jeudi et vendredi, Jean-Yves Le Drian doit rencontrer le président turc, Recep Tayyip Erdogan, mais aussi son homologue, Mevlut Cavusoglu, et le Premier ministre Binali Yildirim.

Dimanche, le père a pu s'entretenir au téléphone avec son fils, comme tous les quinze jours.

Ce mercredi 13, à la veille du déplacement de Jean-Yves Le Drian à Ankara, Loïc Bureau a lancé un appel, s'adressant directement au ministre des Affaires Etrangères.

A lire aussi: VIDEO. "Ces cartes finiront peut-être par lui parvenir et s'il en reçoit 50 par jour, ça va lui faire une vraie distraction pour la journée", espère Loïc Bureau.

Loup Bureau a été interpellé le 26 juillet à la frontière entre l'Irak et la Turquie, après que des photos le montrant en compagnie de combattants kurdes syriens des YPG (un mouvement considéré comme une organisation "terroriste" par Ankara) ont été trouvées en sa possession.

Dernières nouvelles