Peine alourdie à un an de prison pour Hamid El Mahdaoui

Hamid El Mahdaoui entame une grève de la faim

Sa peine alourdie à un an de prison, El Mahdaoui entame une grève de la faim

Le journaliste avait écopé de trois mois de prison ferme en première instance.

Très tôt ce matin, la Cour d'appel d'Al Hoceïma a prononcé une nouvelle peine à l'encontre du directeur du site Badil.info, Hamid El Mahdaoui.

Dans une lettre attribuée à El Mahdaoui et publiée par Badil.info, le journaliste annonce entamer "une grève de la faim à partir du mardi 12 septembre", expliquant qu'il ne reviendrait sur sa décision que si "des garanties d'une enquête sur les circonstances du jugement sont présentées".

El Mahdaoui avait été arrêté le 20 juillet dernier alors qu'il se trouvait à Al Hoceima pour couvrir, affirmait-il, la grande manifestation qui devait se dérouler le jour même dans la ville à l'appel du Hirak.

El Mahdaoui était poursuivi selon les dispositions du code pénal pour " incitation des citoyens à enfreindre la loi par des discours et slogans proférés sur un lieu public et participation à l'organisation d'une manifestation interdite ".

Dernières nouvelles