Climate Chance: l'Afrique accueille la communauté climatique

Au Maroc, des acteurs non-étatiques réunis contre le réchauffement climatique

Les préparatifs vont bon train pour accueillir le Sommet Climate Chance (PHOTOS)

Le Secrétariat général adjoint de l'Union pour la Méditerranée (UPM) Jorge Borrego, a décliné, mardi à Agadir, au Sommet des acteurs non-étatiques Climate Chance, la stratégie de l'Union dans le domaine de l'action pour le climat qui accorde la priorité aux dimensions locales et régionales au niveau des Etats membres.

" Le continent africain est particulièrement exposé au risque des changements climatiques".

Au Maroc, des acteurs non-étatiques réunis contre le réchauffement climatique

"Cette réforme de décentralisation est un exemple en Méditerranée, des régions qui évoluent vers de véritables entités fonctionnelles et économiques avec des moyens et compétences élargis notamment en matière d'action pour le climat et de l'environnement", a noté le responsable de l'instance méditerranéenne. "Chaque semaine dans chaque pays se déroulent des catastrophes naturelles" dont les impacts sont de plus en plus destructifs, a relevé la secrétaire exécutive de la Convention Cadre des Nations unies sur le changement climatique, Patricia Espinosa, insistant sur l'urgence des actions et initiatives dans la lutte contre le changement climatique. D'ailleurs, le président de la région Souss-Massa, Brahim Hafidi, et le président de l'Association Climate Chance, Ronan Dantec, coorganisateurs du sommet, n'ont pas manqué de se féliciter de la réussite déjà perceptible de ce sommet désormais incontournable de l'action climatique internationale. Ce sommet tiendra ainsi compte de l'état d'avancement des coalitions thématiques, fédérées autour de la dynamique Climate Chance et sera également l'occasion de proposer des messages communs regroupés au sein de la Déclaration d'Agadir qui seront délivrés aux Etats Parties à l'occasion de la COP23. Alors que Salaheddine Mezouar, Président de la COP 22, a rappelé pour sa part que " La cause climatique est la seule cause noble qui concerne toute l'humanité dans son ensemble et Climate Chance offre la possibilité aux acteurs non étatiques de se rassembler. Au total, cinq séances plénières et plusieurs évènements parallèles ponctueront les trois jours de ce sommet qui fera aussi un état des lieux de la mobilisation des acteurs non-étatiques, du progrès de l'action, des difficultés rencontrées ainsi que des axes d'actions existants et des solutions envisageables pour lutter contre le réchauffement planétaire. Le sommet propose aussi des rencontres de haut niveau sur le Partenariat de Marrakech devant permettre d'amplifier l'action climatique sur les liens entre l'agenda 2030 pour le développement, le plan d'action genre et les droits de l'Homme.

Dernières nouvelles