Jean-Luc Mélenchon accueilli par l'Insoumis Olivier Hoarau

A la Fête de l'Huma faux magistrats et vrais élus contre la loi Travail

A la Fête de l'Humanité le 16 septembre 2017 à La Courneuve

- Marge d'erreur comprise entre 5 et 10 points pour les échantillons "sympathisants de la France insoumise" (112 personnes) et "sympathisants du Parti socialiste" (71 personnes).

Sur la présidentielle, " on avait besoin de l'unité maximum: [avec] on aurait probablement été au second tour " assure Pierre Laurent en écho aux critiques de Jean-Luc Mélenchon sur le non-ralliement de Benoît Hamon qui l'a privé, selon lui, d'une place au second tour face à Emmanuel Macron.

ALAIN JOCARD  AFP A la Fête de l'Humanité le 16 septembre 2017 à La Courneuve
ALAIN JOCARD AFP A la Fête de l'Humanité le 16 septembre 2017 à La Courneuve

Jean-Luc Mélenchon est arrivé ce vendredi matin sur l'île de la Réunion pour une visite de trois jours. Le stand de la formation politique avait été vandalisé. Ses relations compliquées avec le Parti communiste peuvent également expliquer son absence.

En tout cas les communistes gardent la dent dure contre Jean-Luc Mélenchon, d'autant plus qu'ils ont " travaillé " pour lui lors des derniers scrutins. "C'est dommage. (.) L'absence de Jean-Luc Mélenchon est regrettable, y compris vis-à-vis des militants qui se sont beaucoup dépensés pendant la campagne", a déploré Pierre Laurent, le secrétaire national du PCF, invité sur LCP. "Quand on est le premier opposant, ce n'est pas top d'être le premier absent", a raillé de son côté le porte-parole du parti Olivier Dartigolles. Le leader de La France insoumise arrive en tête des personnalités qui "incarnent l'avenir de la gauche", devant Arnaud Montebourg et Bernard Cazeneuve, d'après un sondage BVA* pour l'Obs, publié samedi 16 septembre.

Dernières nouvelles