Le bras de fer continue, la situation se complique — Indépendance en Catalogne

Des Catalans applaudissent le lancement officiel de la campagne pour le

Des Catalans applaudissent le lancement officiel de la campagne pour le"oui au référendum d'autodétermination le 14 septembre 2017 à Tarragone- AFP

Voici les grandes dates de la montée de l'indépendantisme en Catalogne, région du nord-est de l'Espagne.

La Catalogne diviséeLes Catalans sont profondément divisés, selon les sondages, même si plus de 70% d'entre eux sont favorables à un référendum légal. Il est d'ailleurs à l'origine de l'annulation en 2010 de la modification du statut d'autonomie négocié et adopté en 2006, reconnaissant le caractère national de la Catalogne. Il déclarait, lors de la visite de Mariano Rajoy à Paris en juin dernier, " Je connais seulement un partenaire et un ami qui est l'Espagne. Certains, comme le président du parlement européen ou le président français, sont allés plus loin en considérant que le fondement du fonctionnement européen était basé sur le respect du droit et des constitutions.

Cette loi a été adoptée grâce aux 72 voix des députés des partis séparatistes Junts pel Sí (Ensemble pour le oui) et Candidature d'unité populaire (CUP), en l'absence des députés des partis de l'opposition, Ciuadadanos, le Parti populaire catalan (PPC) et le Parti socialiste catalan (PSC), qui ont quitté leurs sièges en protestation contre la démarche adoptée durant le débat et le vote de ce texte. Nombre de Catalans le vivent comme "une humiliation" et le mois suivant, des centaines de milliers manifestent aux cris de "Nous sommes une nation, nous décidons".

Carles Puigdemont s'exprimait à la veille de la "Diada" du 11 septembre, la "fête nationale" de la Catalogne, pour laquelle les séparatistes ont prévu une manifestation massive à Barcelone pour répondre aux tentatives des institutions espagnoles d'empêcher ce référendum. Le taux de participation est d'environ 35%. Près de 80% des votants, soit 1,8 million de Catalans, se prononcent pour l'indépendance.

Après avoir remporté les élections régionales en septembre 2015, les indépendantistes ont promis de mener la Catalogne vers son indépendance. "Ce sont déjà plus de 750 maires (sur 948) qui nous soutiennent" et "plus de 47.000 volontaires", a ajouté le vice-président, Oriol Junqueras, professeur d'histoire et dirigeant de la Gauche républicaine indépendantiste. La Cour constitutionnelle l'annulera. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. Depuis des semaines, elle est engagée dans une partie de cache-cache avec Madrid qui assure qu'il n'y aura pas de vote et cherche à entraver les préparatifs du référendum. Ce lundi, Carles Puigdemont, le président du gouvernement catalan a déclaré devant des correspondants de la presse étrangère: "Il reste vingt jours et la mobilisation qui a motivé ce processus est intacte ".

Dernières nouvelles