Retenu et envoyé en réserve, le clan Georgen explose — PSG

Le père d'un jeune joueur en colère contre le PSG

Pisté notamment par le RC Lens, Georgen encore au PSG au grand dam de son père

Et ce d'autant plus que plusieurs clubs sont venus frapper à la porte du PSG pour se faire prêter le jeune latéral de 18 ans.

Alors que le Paris Saint-Germain avait promis de le prêter au moment de la signature de sa prolongation de contrat en juin dernier, Alec Georgen joue toujours avec la réserve du club. Trouvez-vous que le PSG ne fait pas assez confiance aux jeunes? Le père s'insurge alors que le PSG a refusé: "Soit Paris veut le conserver et fait ce qu'il faut pour qu'il progresse, soit il ne compte pas sur lui et, dans ce cas-là, qu'il le vende". Au grand dam du natif de Clamart et de son père... Je pense que les dirigeants s'y sont pris trop tard et n'ont pas fait le nécessaire. C'est bien gentil de s'occuper des Neymar et Mbappé mais au final, on se retrouve là. Qu'on ne vienne pas me dire qu'un club comme le PSG ou un agent comme Mino Raiola ne peut pas trouver un club pour un jeune comme Alec. Alec arrive à une période charnière et ce n'est pas en N2 qu'il va franchir des paliers.

Après avoir pesté contre la situation de son fils, Pascal Georgen en a profité pour tancer la formation parisienne. Ça fait un moment qu'il aurait dû être prêté, depuis qu'il a été renvoyé en réserve (janvier 2017). Combien de joueurs sont montés en équipe pro depuis deux ans?

Avec Daniel Alves et Thomas Meunier devant lui, comment convaincre Unai Emery de lui donner sa chance? Je sais bien que c'est complexe, pour lui comme pour le PSG, vu la dimension prise par le club, mais il faut être cohérent. "Alec était prêt à partir, il avait même mis son téléphone sur le fuseau horaire de la Turquie", raconte son père Pascal Georgen dans les colonnes de L'Equipe. "(...) Le club dit qu'il veut mettre l'accent sur la formation et derrière, pas grand-chose". Ils reprochent aux jeunes de partir mais, quand on fait le bilan, (Kingsley) Coman joue, Zagadou (Dortmund) est titulaire.

Pascal Georgen espérait être prêté cet été afin de poursuivre sa progression mais le PSG ne s'est pas occupé de lui. "La situation leur donne raison". "La passerelle n'existe toujours pas", poursuit le papa du joueur.

Dernières nouvelles