À Saint-Martin, Emmanuel Macron réside "comme les habitants" de l'île — Irma

Saint-Martin a été détruite à 95% selon les autorités locales

Saint-Martin a été détruite à 95% selon les autorités locales

L'Élysée tient à le faire savoir: Emmanuel Macron, au chevet depuis mardi de la population des îles dévastées de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, a renoncé pour sa visite au confort des capitons.

Edifiés par cette histoire de lit de camp, de nombreux commentateurs ont en effet noté que le chef de l'Etat en faisait décidément trop dans le compassionnel. "Je me permets de vous dire que cela se voit un peu". Les conseillères presse n'auraient d'ailleurs jamais précisé aux journalistes présents à Saint-Martin qu'il avait dormi de la sorte.

L'entourage du chef de l'Etat a pris soin, révèle RTL, de faire connaître les conditions "spartiates" dans lesquelles Emmanuel Macron a passé la nuit.

Vendredi, l'Elysée a démenti ces informations. "On m'a demandé où dormait le président, j'ai répondu qu'on lui avait fait une place à la gendarmerie", défend l'une des collaboratrices du président, cité par le quotidien. En l'occurrence, il s'agissait d'un vrai lit, dans la maison qu'un gendarme avait libéré pour la circonstance. Plus drôle, l'épouse du militaire aurait été "très vexée" qu'on raconte que le Président avait dormi à la dure chez elle. Le journaliste présent à Saint-Martin qui s'en est fait l'écho et a été repris en boucle, maintient dans "Libération" que l'entourage de Macron a bien souligné le caractère sommaire de l'hébergement présidentiel.

Selon RTL, le chef de l'Etat n'a pas passé sa nuit dans un hôtel grand luxe. En revanche, point important, il a bien dû se laver avec un seau, toute l'île ayant subi une coupure d'eau.

Dernières nouvelles