Gérard Collomb souhaite plutôt "un plan global" — Circulation à Paris

Le ministre de l'Intérieur invité du Grand Jury le 17 septembre 2017

Le ministre de l'Intérieur invité du Grand Jury le 17 septembre 2017

Faire en sorte que les véhicules de sécurité puissent circuler, c'est une priorité pour le ministre de l'Intérieur, qui était l'invité du Grand Jury dimanche 17 septembre.

Le budget du ministère de l'Intérieur augmentera de 6,8% en 2018, a annoncé dimanche Gérard Collomb. Cette hausse ne prend pas en compte la masse salariale. Au lendemain de manifestations de policiers et de leurs compagnes à Paris et dans plusieurs villes de France comme Toulouse, Strasbourg et Marseille, Gérard Collomb annonce le budget du ministère de l'Intérieur "va augmenter de 6,8%".

Surtout, il a indiqué qu'une "enveloppe déconcentrée et gérée au niveau local" d'une cinquantaine de millions d'euros va être consacrée à la rénovation des commissariats.

"D'ici deux ou trois ans, nous aurons mis à niveau la police par rapport par exemple à l'effort qui a été fait dans la gendarmerie ou dans certaines unités", a expliqué le ministre, avec notamment des tablettes numériques pour "faire de la police une police moderne". La Direction générale de la police nationale (DGPN) a dénombré quelque 500 manifestants.

Lors de la manifestation dans la capitale, a été présenté un album photo compilant des clichés réunis dans le cadre d'un "concours photo" lancé pour dénoncer la vétusté des équipements dans la police.

Dernières nouvelles