Le marché français des applications mobiles en ébullition

Le marché des applications mobiles connait un vrai boom en France ces derniers trimestres et d'après la société App Annie ayant mené une étude sur notre pays, en 2016, le marché des Apps mobile a enregistré un chiffre d'affaires de 460 millions d'euros. En 2017, les développeurs d'applications vont " engranger 655 millions d'euros, soit une progression de 42% " apprend-on dans les lignes du quotidien. Pour savoir enfin combien les français ont dépensé au total dans les applications mobiles, il faut appliquer les commissions d'Apple et Google à hauteur de 30% en moyenne, 15% désormais pour Apple. Et ont été exclus les revenus publicitaires et les achats effectués sur des sites commerçants.

Si la majorité des applications sont téléchargées sur des smartphones Android (65 %) que sur iOS, les utilisateurs des appareils Apple dépensent davantage dans leurs applications (55 %) que les autres. Les grandes gagnantes de cette compétition sont les applis des réseaux sociaux et des messageries (Facebook, Messenger, WhatsApp, Twitter, Instagram, Skype, etc.).

Sans surprise, les jeux vidéo tiennent le haut du pavé en termes de chiffre d'affaires généré. Les applications de rencontre ont également le vent en poupe, comme Adopte Un Mec, Tinder, Badoo, Lovoo, Meetic et Once. Mais ce sont les jeux vidéo qui sont les plus rentables tout comme les applications de rencontre: "6 des 10 services (hors jeux vidéo) qui ont engrangé le plus de revenus au premier semestre 2017", note Le Figaro. Les Américains y consacrent 134 minutes par jour et les Allemands 107 minutes.

Première raison avancée à cela: " le marché français manque de maturité sur des catégories d'applications, comme l'e-commerce, le streaming culturel, ou le secteur bancaire", indique au Figaro Bertrand Salord, directeur marketing chez App Annie.

Dernières nouvelles