Les cancers seraient favorisés par l'obésité — Etats-Unis

10 millions			
				En France 10 millions de personnes sont en situation d'obésit

10 millions En France 10 millions de personnes sont en situation d'obésit

La Fondation contre le cancer détaille: "Aujourd'hui, il est clairement établi que le surpoids (IMC supérieur ou égal à 25) et l'obésité (IMC supérieur à 30) peuvent être liés au développement de plusieurs types de cancers". Dans ce domaine, il est prouvé que l'alcool, le tabac et l'alimentation ont un impact sur la survenue de cette maladie. "En gardant un poids de santé, nous pouvons jouer un rôle dans leur prévention". Autre notion importante, les cancers non associés à un surpoids montrent également un fléchissement de 13 %. Parmi eux, le méningiome, le cancer de l'estomac, du foie, du pancréas, des reins, des ovaires de l'utérus et du colon rectum.

Le surpoids et l'obésité sont liés à treize type de cancers différents aux Etats-Unis, et représentent jusqu'à 40% des cas diagnostiqués. Ce type de cancers a par ailleurs augmenté de 7% entre 2005 et 2014, à l'exception du cancer colorectal en raison principalement du dépistage.

Le surpoids et l'obésité sont responsables de milliers de cancers chaque année. En 2013-2014, deux adultes sur trois présentaient un Indice de masse corporelle (IMC) trop élevé.

Quant aux personnes atteintes d'obésité, ils recommandent de les "renvoyer à des programmes intensifs qui incluent une variété d'activités pour les aider à gérer leur poids". En effet, il ne faut pas croire que 40% des cancers sont causés par l'obésité. En France aussi, les agences sanitaires mettent fréquemment en garde contre le surpoids et l'obésité en tant que facteurs de risques officiels. Or " trop de gens ignorent encore que le surpoids est associé à un risque augmenté de cancer", souligne la directrice des CDC Brenda Fitzgerald.

SantéQuatre cas sur dix sont liés à la surcharge pondérale aux États-Unis. Ce qui explique également pourquoi surpoids et obésité majorent aussi les risques de récidives et de seconds cancers.

Diabète, maladies cardiovasculaires, hypertension.

Dernières nouvelles