Atteint du SIDA, il troue ses préservatifs pour contaminer ses partenaires

Le coiffeur rencontrait ses victimes sur Grindr les infectait et les narguait ensuite par SMS

Le coiffeur rencontrait ses victimes sur Grindr les infectait et les narguait ensuite par SMS

Darryl Rowe, un coiffeur britannique de 26 ans, comparait devant le tribunal de Brighton, dans le sud de l'Angleterre. Il aurait contaminé au moins quatre hommes.

Pour celles et ceux qui l'ignorent, le VIH peut se transmettre par le contact étroit et non protégé avec les liquides organiques d'un sujet infecté: sang, lait maternel, sperme et sécrétions vaginales.

En avril 2015, Darryl Rowe apprend qu'il est séropositif. Mais ils s'inquiètent face à son refus de se faire vacciner contre des maladies communes comme la pneumonie et surtout il refuse de prendre des antirétroviraux, pouvant ralentir le développement du virus et rendant le malade moins contagieux. Mais lorsque ses "proies" insistaient pour qu'il mette un préservatif, il prenait soin de le découper juste avant l'acte sexuel avant de narguer ses conquêtes par SMS ou bien par appel téléphonique.

Au total, avec plus de 36 millions de morts à ce jour, le VIH continue d'être un problème majeur de santé publique. "Oups", a-t-il par exemple écrit à l'un d'eux. A un autre, il déclare au téléphone: "J'ai déchiré le préservatif. Tu ne t'en es même pas rendu compte", comme le rapporte The Guardian. La juge a garanti à toutes les victimes un anonymat à vie et la possibilité de témoigner derrière un écran pour ne pas avoir à affronter Daryll devant la cour. Le procès devrait durer six semaines.

Un comportement qui a fait prononcer ses mots à la procureure, tout en décrivant un individu "cynique": "Il avait été prévenu qu'il risquait des poursuites s'il infectait quelqu'un ou même s'il exposait une personne à ce risque".

Dernières nouvelles