Octobre rose : les stars s'engagent contre le cancer du sein

Pauline et Nadine les organisatrices

Pauline et Nadine les organisatrices

Dimanche 15 octobre, on marchera pour Octobre Rose./ Photo DDM Y. R.

Lorsqu'elle est réalisée dans un programme de dépistage, la mammographie est remboursée par l'assurance maladie de base, hors franchise, seule la quote-part de 10% étant à la charge des femmes (ce qui équivaut à 18 francs 50 dans le canton). Cette année, le Passage- d'Agen rejoint l'animation " un geste simple en rose " en menant une animation de sensibilisation à l'accueil de la mairie et en proposant aux professionnels, les plus directement en contact avec les femmes, de participer à la diffusion d'informations sur le dépistage du cancer du sein.

En France, une femme sur deux ne profite donc pas de ces campagnes de dépistage. Cette année et pour la première fois, cinq communes de Dijon métropole, Dijon, Chenôve, Longvic, Quetigny et Talant, se mobilisent dans le cadre du Contrat Local de Santé et proposent avec leurs partenaires locaux des actions variées, telles que des animations "sport santé", des conférences et des café débats, des stands de prévention... durant tout le mois d'octobre.

Le docteur Deshayes rappelle que de par le nombre important de cas enregistrés chaque année, l'autopalpation ne peut garantir une sécurité à ce niveau: "Sans que la question soit forcément tabou, des femmes ne semblent pas concernées parce qu'elles ne sentent rien dans leur poitrine". Pourtant, c'est quand même le cancer le plus fréquent chez la femme, avec 54.000 cancers par an et 12.000 décès, le plus meurtrier chez les femmes. D'autres gadgets seront aussi exposés pour la vente. "Et même si les femmes sont attentives à leur corps, c'est insuffisant de se contenter d'une autopalpation".

Pour limiter le risque de contracter un tel cancer, une activité physique régulière est recommandée de même qu'une réduction de la consommation d'alcool et de tabac pour les femmes habituées à ces substances.

Dernières nouvelles