EDF débutera les essais à froid en décembre 2017 — EPR de Flamanville

Le réacteur de l’EPR à Flamanville

Le réacteur de l’EPR à Flamanville. | Archives Ouest-France

"Les essais d'ensemble, qui permettent de vérifier et de tester le fonctionnement de tous les circuits de l'EPR, ont débuté au 1er trimestre 2017 et se poursuivront jusqu'au chargement du combustible et au démarrage du réacteur à la fin du 4ème trimestre 2018", a précisé l'électricien dans un communiqué.

Les essais "à froid" de l'EPR de Flamanville (Manche) débuteront lors de la deuxième quinzaine de décembre 2017, annonce EDF ce lundi 9 octobre. Le circuit sera ainsi testé avec des pressions de plus de 240 bars. " Là on va tester l'ensemble des systèmes, l'ensemble des fonctionnalités d'exploitation et de sûreté comme s'il y avait du combustible en cuve", a détaillé Laurent Thieffry. Le chantier, qui a démarré en 2007 et devait initialement durer cinq ans, a accumulé les retards et imprévus. L'entreprise confirme aussi le calendrier présenté en septembre 2015 et maintient le coût du réacteur (10,5 milliards d'euros).

Une fois ces opérations réalisées, EDF procèdera aux essais dits "à chaud " afin de démontrer le bon fonctionnement de l'installation.

Dernières nouvelles