Pérou-Colombie, un match arrangé?

Radamel Falcao et les Colombiens ainsi que les Péruviens ont

Radamel Falcao et les Colombiens ainsi que les Péruviens ont

"Nous avons vu que la sélection gagnera face à la Colombie et se qualifiera avec une différence d'un but au Mondial", a assuré Juan Osco, connu comme "le Chaman des Andes", prédisant "un carton rouge" durant le match.

Le Chili a trouvé le coupable: il s'appelle Radamel Falcao.

La sélection colombienne, "nous l'avons envoutée avec du piment Rocoto pour que l'équipe soit amère et désespérée", a ajouté Juan Osco.

Dans la nuit de mardi à samedi se sont disputées les dernières rencontres qualificatives pour Coupe du Monde 2018. Alors qu'ils ont ouvert le score grâce à James Rodriguez, les Colombiens se font rattraper sur un coup franc de Paolo Guerrero. Le joueur de l'AS Monaco se dirige alors vers Renato Tapia puis Christian Ramos et Miguel Araujo pour leur parler tout en se couvrant la bouche avec sa main, sûrement pour leur dire que le Chili est en train de perdre au Brésil et qu'avec ce score la qualification acquise pour les deux sélections.

Les images du match nul entre la Colombie et le Pérou sont particulièrement troublantes, et l'attaquant monégasque se retrouve sur le banc des accusés...

Autant dire qu'au Chili, la pilule passe mal et fait polémique car si la Colombie avait joué le jeu en cherchant à accrocher les trois points, elle aurait éliminé le Pérou des barrages, que les partenaires d'Alexis Sanchez auraient disputés.

De son côté, un des membres du staff technique péruvien, Nolberto Solano, a écarté l'idée d'un "pacte" avec la Colombie.

Dernières nouvelles