Une des Inrockuptibles sur Cantat : Marlène Schiappa "au nom de quoi" ?

Le chanteur Bertrand Cantat en couverture des

Le chanteur Bertrand Cantat en couverture des Plus

Ce mercredi, une Une des Inrocks suscite de vives réactions: on y découvre le portrait de Bertrand Cantat, avec pour titre, " Cantat, en son nom ".

Elle n'oublie pas la mort de l'actrice Marie Trintignant, qui a succombé en 2003 aux coups de son conjoint de l'époque, Bertrand Cantat.

"Et au nom de quoi devons-nous supporter la promo de celui qui a assassiné Marie Trintignant à coups de poings?" s'est indignée Marlène Schiappa sur son compte Twitter, concluant: "Ne rien laisser passer". Un terme très fort, qui sous-entend un homicide avec préméditation, ce que la justice n'avait pourtant pas retenu. La journaliste Nadia Daam, dans une série de messages, a par exemple jugé qu'il ne fallait pas "prêter une oreille compatissante à l'auteur d'un féminicide [sic]".

Néanmoins, répondant à la secrétaire d'Etat, un internaute a estimé qu'après avoir purgé sa peine, Bertrand Cantat avait le droit comme tout un chacun à chercher à se réinsérer, et ne pouvait être privé de sa liberté d'expression.

Dernières nouvelles