Google France recrutera 300 personnes d'ici 2018

Sébastien Missoffe le patron de Google France

Sébastien Missoffe le patron de Google France

Le patron France de Google s'est aussi exprimé sur la situation fiscale de son entreprise alors que l'Union européenne (UE) cherche des moyens pour que les géants d'internet paient plus de taxes. Sébastien Missoffe, directeur général depuis avril 2017, a annoncé le recrutement de 300 personnes dans un entretien avec Les Échos: "D'ici l'année prochaine, nous allons passer de 700 à 1000 personnes, des ingénieurs essentiellement". Google France va pousser les murs pour poursuivre son développement.

Passant de 700 à 1 000 personnes travaillant pour Mountain View sur le sol français, Google traduit une expansion nette de sa filiale française. Pourquoi un tel coup d'accélérateur dans l'Hexagone? "La France est encore en retard dans le numérique". Nous ne pointons qu'au 17ème rang dans les classements qui font référence en matière de digitalisation des pays. "Il va falloir rattraper ce retard et cela représente une opportunité pour Google" déclare le PDG.

Interrogé sur ses liens avec les pouvoirs publics, le dirigeant a pris soin de mentionner une " envie commune de faire avancer la France " en se gardant d'évoquer les différends entre l'entreprise et le fisc français. Au cours de la procédure plusieurs perquisitions avaient eu lieu au siège de Google France pour mettre en cause le montage réalisé avec des sociétés basées en Irlande. Par ailleurs, Google a investi dans de nouveaux locaux pour doubler sa surface à 20.000 m².

Dernières nouvelles