" "Opération " coup de poing " à Cattenom menée par Greenpeace

Greenpeace entre par effraction dans la centrale de Cattenom

Greenpeace. Des militants interpellés sur le site de la centrale nucléaire de Cattenom

Des militants de Greenpeace ont pénétré sur le site de la centrale nucléaire de Cattenom (Lorraine), mais ont été "stoppés" par les gendarmes avant la "zone nucléaire".

La préfecture du département a confirmé l'intrusion. "Pas d'impact sur la sûreté des installations", a tweeté le compte EDF de la centrale, installée à quelques kilomètres de la frontière du Luxembourg.

Des militants de Greenpeace ont été interpellés sur le site de la centrale de Cattenom, en Moselle, jeudi. Les militants n'ont eu que le temps de franchir la première enceinte, vraisemblablement en cisaillant ou en escaladant le grillage, a précisé Georges Bos.

"Cette action symbolise l'inquiétante vulnérabilité des piscines de combustible usé face à des risques d'actes malveillants" explique le communiqué de l'association. "L'objectif est de marquer les esprits, montrer que c'est extrêmement fragile, accessible", a déclaré à France Info Yannick Rousselet, chargé de campagne nucléaire chez Greenpeace. Greenpeace demande à EDF d'agir dès maintenant en bunkérisant ses piscines de combustibles nucléaires usés.

Dernières nouvelles