Remaniement ministériel : peu de changement pour les députés de la Rive-Sud

Le premier ministre du Québec Philippe Couillard répond aux questions des journalistes le 19 septembre 2017 à l’Assemblée nationale à Québec

Le premier ministre du Québec Philippe Couillard

Le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a procédé à un renouvellement de son conseil des ministres, aujourd'hui, et un seul changement est à noter pour les libéraux de la région.

Lise Thériault subit une rétrogradation, responsable désormais de la Protection des consommateurs et de l'Habitation, un nouveau ministère.

Parmi les recrues, Stéphane Billette prend du galon, passe de whip à ministre des Petites et moyennes entreprises. Jean-Marc Fournier demeure leader du gouvernement, responsable des Relations canadiennes.

De son côté, Pierre Arcand, qui occupait le poste de ministre de l'Energie et des Ressources naturelles, a hérité de la présidence du Conseil du Trésor et du ministère responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes, en remplacement de Pierre Moreau qui lui a succédé à la tête de son ancien ministère. Martin Coiteux continuera à cumuler les Affaires municipales et la Sécurité publique. Elle cède sa place à Kathleen Weil, qui, elle, perd le portefeuille de l'Immigration, à la suite du cafouillage entourant la consultation sur la discrimination systémique et le racisme.

Pour sa part, Gaétan Barette conserve le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Rita de Santis, qui était ministre de la Réforme des institutions démocratiques, a été expulsée du conseil des ministres.

Celle qui a admis qu'elle devait s'habituer à être désignée comme ministre s'est dite particulièrement fière d'être la première députée de Chaveau en 38 ans à être nommée au sein du conseil des ministres.

Plusieurs autres ministres conservent les mêmes fonctions qu'auparavant: Geoffrey Kelley (Autochtones), Jean D'Amour (Stratégie maritime), Dominique Vien (Travail), Francine Charbonneau (Aînés), Lucie Charlebois (déléguée à la Santé publique), Christine St-Pierre (Relations internationales), Julie Boulet (Tourisme) et Luc Blanchette (délégué aux Forêts).

Hélène David demeure responsable de l'Enseignement supérieur et devra aussi assumer désormais les dossiers de Condition féminine. Et la région de Québec compte une ministre de plus, avec une des nouvelles figures du remaniement, Véronyque Tremblay, déléguée aux Transports.

Dernières nouvelles